« Mon engagement (et celui du Conseil Général ...) pour les plus démunis | Accueil | Camilla Parker Bowles à Chatou ! »

17 avril 2013

Commentaires

Pierre

Monsieur le Maire,
C est là une position équilibrée que je partage et dont nos grands élus feraient bien de s'inspirer....

catherine phelipot

merci pour ces éclaircissements, et espérons que tous nos élus pensent au principe de précaution et d'égalité pour les enfants

Laurent

Oui à un référendum . c'est urgent .
Il faut redonner la parole au peuple !!!
LG

Benoit Desavoye

Comme on ne peut pas mettre "like" sur un blog je le mets en commentaire ;-)

Laurent Noun

d'accord avec vous M. le Maire
NON à l'adoption mais oui à une allaince civique pour l'egalité des droits
cordialement

laurent Noun

G Louvier

Bonjour,
Quand on voit les tensions exacerbées que suscite ce texte de lois et les violences de tous bords qui émaillent ce débat, je trouve votre position sage et équilibrée . Merci
Gérard Louvière

CP


Merci Monsieur le Maire de votre prise de position publique. Je voudrais redéfinir certains éléments de cette réflexion sur lesquels je travaille depuis plus de 30 ans pour des raisons personnelles et professionnelles.
Cette notion d'union solennisée en mairie si généreuse soit-elle, n'a aucun sens politique, pas plus que les avantages fiscaux correspondant.
De quoi parle-t-on ? Au nom de quoi l'Etat accorde-t-il aujourd'hui des avantages fiscaux et patrimoniaux aux couples mariés ? Au nom de leur hétérosexualité ? Evidemment non ! Au nom d'une morale sociale ? Heureusement non !
L'Etat accorde cet avantage uniquement parce que IL a besoin d'enfants pour renouveler les générations. C'est SON intérêt de "donner un coup de pouce" aux parents pour préserver une démographie convenable (cela ne suffit même pas). Il ne donne pas de l'argent de poche aux "bons parents", il INVESTIT pour SON avenir.
C'est cela la philosophie de la fiscalité française aujourd’hui. Il suffit d'ouvrir n'importe quel livre de philosophie du droit pour le lire.
Or les couples homosexuels sont par nature inféconds eu égard à la génération humaine, sauf à leur donner le droit d'adoption, la PMA ou la GPA.
Alors qu'apportent à l'Etat des couples homosexuels sans enfants ? La somme de la richesse de chacun de ses composants, c'est-à-dire rien la même chose que ce que chacun des citoyens peut apporter à titre individuel.
Il n'y a aucune raison d'accorder un avantage fiscal à un individu au nom d’un désir personnel, sauf à assister les individus dans leurs choix privés.
A la limite, pourquoi pas ! mais est-ce votre choix Monsieur le Maire ?
En effet, Y A-T-IL UN SENS A LEGIFERER SUR LA VIE PRIVEE des personnes ? Ce glissement rappelle les pires heures du XXème siècle. C'est le meilleur moyen soit de tyranniser les gens, soit de les acheter… ce qui à terme revient au même : ils sont asservis dans les deux cas.
Et puis en vous engouffrant dans cette voie de l’encadrement par la loi des choix privés, que répondrez-vous demain aux musulmans qui vous demanderont les mêmes avantages pour leur polygamie ? Nous savons qu'elle existe. Est-ce meilleur ou pire que l'hétérosexualité ? que l'homosexualité ? Qui sommes-nous pour juger ces choix privés ? La polygamie est un fait, elle existe, en France. Est-ce une raison pour la faciliter et l'encourager par des mesures fiscales ?
Bref, je déplore ces postures politiques qui se veulent modérées mais nourrissent en fait les extrêmes faute d'apporter des contre-propositions qui soient politiquement vraies et applicables dans la réalité.
Désolée pour la longueur du raisonnement, mais l’imprécision des termes engendrant la confusion des esprits, il m’a semblé important d’approfondir un peu la question, allant au-delà des élans généreux et des vœux pieux. A bon entendeur…

Tpierre

Monsieur le Maire,
Étant comme vous membre de l'UMP , je partage votre point de vue qui est d ailleurs aussi partagé par une large majorité des responsables de notre mouvement. Je pense que le gouvernement porte une lourde responsabilité en s'entêtant de la sorte. Savoir reconnaître ses erreurs fait aussi partie de la vie politique, et peut aussi attirer de la reconnaissance de la part des citoyens.
Et un référendum sur la base de votre proposition me parfait être une très bonne solution !
Par ailleurs, le denier commentaire de "CP " me laisse sans voix . Avec ce raisonnement, il ne faudrait donner aucun avantages fiscaux ou patrimoniaux aux couples stériles ....

Cordialement

Thomas Pierre

Lionel

Bonsoir,
votre position, M le Maire , est trop laxiste, comme d'ailleurs la position des maires UMP et encore pire des Senateurs.
et je suis d'accord avec le commentaire signé CP.
Il faut être ferme pour defendre nos vraies valeurs françaises et ne pas ceder aux diktats des minorités homosexuelles. Le Front National est beaucoup plus clair dans ces positions, que vous et que les tiedasses de l'UMP
Bien à vous
L.P

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.