« La vidéo de mon projet pour Chatou | Accueil | Connectez vous sur le site internet de la campagne municipale pou CHATOU »

17 février 2008

Commentaires

Jean-François MICHEL

Collectif Inter-associatif du Refus des Nuisances Aériennes
Maison de Quartier du Vieux Conflans
4, Place de l’Eglise
78700 Conflans Sainte-Honorine



à


M. David Thevenon
Candidat aux élections cantonales
Dans le canton de CHATOU

Conflans, le 19 février 2OO8


Monsieur,

La question des nuisances aériennes se pose avec beaucoup d’acuité dans le canton de .
Les populations de ce canton subissent de très nombreux survols à basses altitudes, de jour comme de nuit, ce qui met leur santé en danger, nuit gravement à leur qualité de vie, à leur tranquillité et entraîne une dévaluation certaine de leur patrimoine.

Dans les six années qui viennent, la situation risque de se dégrader encore plus si rien n’est fait pour stopper la croissance de Roissy-Charles De Gaulle.
Vous n’êtes pas sans ignorer qu’en 2OO7, l’Etat a avalisé un nouveau plan d’Exposition au Bruit de Roissy qui permet une augmentation de 5O% (voire davantage) du nombre des mouvements annuels sur Roissy et crée une nouvelle zone de nuisances (zone D du PEB) qui pour la première fois atteint les Yvelines puisque englobant Achères et Saint Germain en Laye, à plus de trente kilomètres de l’aéroport.

Jusqu’à maintenant, force est de constater que le Conseil Général des Yvelines est resté très en retrait par rapport à cette question que le Président Bédier estime hors de son champ de compétence.

Cette position semble très discutable au CIRENA.

En effet, le Conseil Général voisin du Val d’Oise a entrepris une action juridique contre l’Etat sur la question des nuisances aériennes et subventionne de manière très importante l’ADVOCNAR, association val d’oisienne de défense contre les nuisances aériennes.

A l’instar du Conseil Général du Val d’Oise, le CIRENA considère que cette question est tout à fait du ressort d’un Conseil Général et que les futurs conseillers généraux et le prochain Conseil Général des Yvelines auront un rôle déterminant à jouer dans la protection des populations.

En conséquence, vous engagez vous, si vous êtes élu conseiller général à :

- intervenir fréquemment devant l’assemblée départementale pour relayer l’exaspération des populations de votre canton face aux nuisances aériennes ;
- faire voter par l’assemblée départementale une motion reprenant les trois points de bon sens du CIRENA à savoir : limitation du nombre des mouvements annuels sur Roissy à 5OO OOO dans un premier temps ; suppression des vols de nuits entre 23 heures et 7 heures ; relèvement à 3OOO mètres du survol des zones urbanisées du nord-ouest francilien.
- faire voter par le Conseil Général l’octroi d’une subvention de 5O OOO euros afin de financer une étude du coût des conséquences des nuisances aériennes sur la santé et sur la valeur du patrimoine des survolés.

Nous vous remercions de nous répondre au plus vite afin que nous puissions communiquer aux citoyens du canton votre position sur cette question essentielle.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, monsieur le Candidat à l’assurance de notre meilleure considération.


Pour le CIRENA :
Le président :
JF MICHEL

borel philippe

Le mandat de conseiller général, n'est pas une prime de l'élection municipale"
La population française exprime de plus en plus souvent et de manière croissante son souhait que la politique change, que les femmes et hommes politiques soient le plus possible en phase avec leurs attentes et qu’ils travaillent véritablement pour améliorer leur vie quotidienne.
Les élections cantonales et municipales se déroulent en même temps et pourtant seules les élections municipales sont véritablement couvertes de manière suffisante.
Qui parmi la population sait que le conseiller général est d’entre tous l’élu qui peut le plus agir sur leur quotidien, à travers le panel d’aides sociales que le conseil général a la charge de redistribuer ?
Le, candidat sortant aux élections municipales et cantonales pour l’UMP, n’a qu’à laisser se dérouler la mécanique de campagne des municipales et glisser de temps à autre qu’il est également candidat aux cantonales.
Lorsque les électeurs iront voter pour les municipales, le mandat de conseiller général fera partie du package municipal, avec la prime aux partis majoritaires, dans un défaut total d’informations .
En principe, en démocratie, les sortants ne doivent pas être considérés comme des élus gérant un capital, mais comme des candidats défendant un bilan.
Nous trouvons que ce n’est pas juste que la vie politique soit uniquement un jeu de chaises musicales boulonnées sur lesquelles les partis majoritaires placent l’intérêt général pour mieux s’asseoir dessus, avec plusieurs couches de mandats-coussins.

weisbecker

Lu votre argumentaire déposé dans les boîtes aux lettres concernant les cantonales.
Question : d'où vont venir les fonds dédiés à la création de votre donds d'investissement de 6 M€ pour le développement des jeunes entreprises technologiques ?
J'appartiens à l'association APERE (née D'EGEE et d'ECTI) pour la transmission et la reprise d'entreprises. Nous sommes référencés au Ministère de l'Economie et au Sénat.

weisbecker

Lu votre trac déposé dans les boites aux lettres.
Question : comment allez vous financer votre fonds d'investissement de 6 M€ dédié au développement des jeunes entrprises technologiques ?
Merci de votre retour.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.