« 2007, année de l'Europe | Accueil | Le service civil pour les jeunes, introduction de la réunion publique de Croissy-campagne présidentielle- »

09 février 2007

Commentaires

jean marie Miel


bonjour,
pour moi le problème de l'inflation est plus complexe et la problématique du passage à l'euro n'est pas la seule car l'inflation n'est pas la même pour tout le monde
L’inflation et le niveau des prix ne sont en effet pas les mêmes suivant les départements .La situation du ménage influe aussi : jeune, couple avec ou sans enfants, retraités. Chaque catégorie va subir sa propre inflation. On parle souvent du coût des retraites, qu’en est-il de l’inflation subie par la population âgée ? Sans doute très différente de celle "officielle" agrégée, avec des implications évidentes sur les politiques à mettre en place.

Pour plus de transparance pour citoyen, les évolutions des prix détaillés doivent être publiés et disponibles même sur les étallages : en France ca n'est pas le cas et pourtant il n’y a aucune raison de ne pas le faire. Il faudra bien un jour y arriver afin que chacun puisse se faire une réelle idée de "sa propre inflation"

patrick Gilles


Cher Monsieur Fournier,
je completerais votre analyse en vous signalant que depuis mi-2001, l' inflation perçue par les Français est nettement supérieure ( environ le double ! ) à celle calculée par l'Insee.
Le passage à l'Euro est en effet souvent accusé car il aurait permis à certains des augmentations de prix sous le couvert de la perte de repère lors du changement de devise. Edouard Leclerc est monté sur le devant de la scène pour s' exprimer sur le sujet. Il a relancé la polémique en contestant l' évolution du pouvoir d' achat en France. Or le pouvoir d' achat dépend de l' évolution du revenu moyen et de l' évolution de l'inflation, les interrogations sur l'inflation réelle sont alors reparties ...
Cependant, l'Insee argumente que si des augmentations ponctuelles sur certains produits ont bien eu lieu, elles sont de toute façon intégrées dans l' indicateur, il en tient donc déjà compte. Cet effet en global serait en fait très faible.
Par ailleurs, différentes banques ont réalisé des analyses sur ce sujet comme le Crédit Agricole qui a isolé l' effet important du coût des services .Ceux ci augmentent beaucoup plus vite que les autres postes. Bien qu 'intégrés dans l' indicateur, cela peut avoir un effet psychologique et contribuer à l' impression d' une inflation plus forte de celle de l'Insee....
Cordialement
Patrick Gilles

Ghislaine Médam

C'est un commentaire général !
Je suis ravie de constater que vous avez su continuer à mener à bien une action sociale qui vous tient à coeur depuis si longtemps.
Je garde un excellent souvenir de notre travail effectué dans le cadre des réunions RMI à Saint-Germain-En-Laye à l'époque de M. Friederici.
A très bientôt je l'espère, et encore bravo.
Ghislaine Médam

coin

merci pour votre action determinante et de facon permanente dans notre departement le tout en tenant compte de tous vos elus et non simplement de ceux qui votent pour vous

toutes mes filicitations pour votre action

David Thévenon

Bravo Monsieur Fournier pour cet article qui montre votre volonté de reconnaître la réalité sous ses angles économique et social.

Je ne peux que regretter que cette honnêteté intellectuelle n'ait pas fait partie des tracts de la campagne de Sarkozy que vous-même, Pierre Lequiller, et d'autres conseillers municipaux des villes des alentours avez remis à la "France qui se lève tôt" dans nos gares de RER. Le candidat Sarkozy (qui a changé... nous dit-on...) y pointait l'Euro comme responsable de la hausse des prix. Cette phrase était parfaitement non civique car elle a contribué à propager cette grossière contre-vérité dans notre population déjà désemparée au sujet de la construction européenne.

Je ne comprends donc pas que vous ayiez suivi la horde Sarkozy, alors qu'un candidat, certes non parfait, du nom de François Bayrou, faisait des efforts pour mener une campagne mettant les français devant la réalité de leur situation.

Vos réclamant chiraquiens, avec Pierre Lequiller, je ne comprends pas bien non plus pourquoi vous vous couchez litéralement devant Nicolas Sarkozy. Vous rendez vous compte que si l'UMP a une trop forte majorité au Parlement, absolument tous les pouvoirs seront concentrés entre les mains du pire ennemi de Jacques Chirac?

C'est la raison pour laquelle, tout en vous conservant mon estime ainsi qu'à Pierre Lequiller, je soutiens si fort la candidate du Modem: Elisabeth Saunier.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.